spectacle de flamenco

Belén López et Juan Andrés Maya en novembre

De 11 novembre jusqu'à 30 novembre

tickets
Retour aux spectacles

En novembre, Tablao Flamenco Cordobes aura une distribution internationale dirigée par la bailaora Belén López, Juan Andrés Maya et Sara Barrero. Du 11 au 30 novembre, le tablao historique de Las Ramblas à Barcelone réunit en une seule étape quelques-uns des plus importants représentants de la danse flamenco. La distribution sera également formée par la bailaora Sara Barrero et les guitaristes David Cerreduela et Tuto Fernández entre autres.  

 

 

Danseurs

 

 

Belén López

Belén López est une bailaora née à Tarragone qui, à l’âge de cinq ans, a dansé pendant la Diada de Sant Jordi en hommage à l’inauguration d’une rue à Barcelone dédiée à la bailaora Carmen Amaya en présence du maire Pasqual Maragall. Deux ans plus tard, elle remporte le concours télévisé « Bravo Bravísimo » et à l’âge de neuf ans, elle représente l’Espagne à l’Inturfest, le salon international du tourisme de Saint-Pétersbourg, en Russie. A l’âge de onze ans, il commence ses études au Conservatoire de Danse de Madrid, carrière qu’il termine quatre ans plus tard. A l’âge de 17 ans elle obtient le Prix National de Flamenco « Mario Maya » et en 2005 elle reçoit le Prix du Meilleur Nouvel Artiste par le Corral de la Pacheca. En janvier 2005, elle a fait ses débuts avec sa propre compagnie au Théâtre Metropol de Tarragone en présentant le spectacle’Atrapados por el arte’. Un an plus tard, elle reprend la pièce au Teatro de Madrid. En février 2006, elle se produit au Festival de Jerez dans le cadre du cycle « Los novísimos » et en avril de la même année à « La Biennale danza e Italia » à Pessaro (Italie). Il s’est également produit en République tchèque, en Allemagne et au Japon, entre autres endroits dans le monde, ainsi que dans des festivals et théâtres tels que Suma Flamenca, Teatro Albéniz et Círculo de Bellas Artes de Madrid ou Gran Teatro de Córdoba. En 2016, il a remporté le Prix Desplante 2016, le plus important prix de danse flamenco au monde. 

 

 

Juan Andrés Maya

Juan Andrés Maya est un bailaor (danseur de flamenco) né au cœur du quartier gitan du Sacromonte à Grenade. Juan Andrés Heredia Maya est né le 6 janvier 1972 au cœur du quartier gitan du Sacromonte, Grenade. Issu d’une grande famille artistique (il est le neveu des célèbres danseurs Mario Maya, Manolete et Juan Maya Marote), il a commencé à danser à l’âge de trois ans à la Cueva de la Rocío, un lieu appartenant à ses parents et très populaire à Grenade. Après avoir commencé à danser à Grenade et plus tard à Madrid, à l’âge de 18 ans, il chorégraphie sa première œuvre « Pasión ». Son succès à Grenade lui a permis de présenter son spectacle dans plusieurs théâtres de Madrid. Il s’est également produit avec Miguel Bosé à l’Expo92 de Séville dans le spectacle « Jóvenes Valores del Siglo XXI ». Trois ans plus tard, il participe avec Carmen Linares à une tournée en Jordanie et en Tunisie.  Depuis ces premières années, Juan Andrés Maya s’est produit dans de grands théâtres et festivals à travers le monde, notamment à New York, en Jordanie, à Tokyo et aux Pays-Bas. Il a également partagé la scène avec des artistes comme Estrella Morente, Farruquito et Miguel Poveda. 

 

 

Sara Barrero

Sara Barrero, danseuse régulière dans Tablao Flamenco Cordobes, a commencé sa carrière à 16 ans. Elle a dansé dans de nombreux festivals nationaux et internationaux tels que les festivals de flamenco de Paris, Marseille, Lyon et Nîmes en France ou le US Flamenco Festival entre autres et a partagé la scène avec des artistes de renom tels que Belén Maya, Fernando Terremoto ou Eva La Yerbabuena. Il convient de noter que dans le Festival Jóvenes Valores de la ville de L’Hospitalet, se lève comme le premier prix Carmen Amaya.

 

This post is also available in: Español English Català 简体中文 日本語 Русский Italiano Deutsch 한국어

Artistes

Guitaristes

 

David Cerreduela 

Fils du célèbre guitariste « El Nani », il a joué pour les plus grands artistes de flamenco, il a été guitariste du Ballet National d’Espagne et a également collaboré à de nombreux albums. Il travaille actuellement avec Tablao Flamenco Cordobes Barcelona. A 14 ans, il a commencé sa carrière professionnelle en accompagnant pas moins de Lola Flores et Merche Esmeralda. Plus tard, il rejoint la compagnie d’Antonio Canales dans les œuvres de Torero ou Gitano. 

 

 

Tuto 

Jeune guitariste né à Barcelone au sein d’une famille d’artistes flamenco, il débute sa carrière à l’âge de 14 ans. Il a joué pour de grandes figures comme Montse Cortés ou Farruquito et sa carrière semble inarrêtable.

 

 

Chanteurs

 

 

Amparo Heredia, « Le Repompa. »

Amparo Heredia, La Repompa, est une cantaora née à Malaga et fille de la mythique Rafaela « La Repompa » et du guitariste Luis Heredia. Elle est aussi la nièce de La Repompa de Málaga, la chanteuse qui a donné son nom aux tangos de Málaga. Amparo a commencé à chanter à l’âge de 16 ans à Miami avec Juan de Alba. A son retour, elle commence à chanter à Madrid et à être sollicitée par de grands danseurs. Elle travaille avec la compagnie de La Lupi et avec le danseur Juan Andrés Maya, avec qui elle voyage presque partout en Espagne avec les spectacles Furia Maya, La Pasión, Tres Homenajes et Salvajes. A l’occasion du 50ème anniversaire de Cristian Dior, il se produit dans les jardins de Versailles avec Manuel Lombo. En 2015, il remporte les prix de seguiriya et de tangos au Festival de Las Minas de La Unión et l’année suivante, il remporte le premier prix au Concours Mirando a la Torre de Alhaurín à Malaga. 

 

 

Luis de La Fefa

Luis Fernández est un chanteur de flamenco né à Barcelone en 1990. Dès son plus jeune âge, il a commencé à se sentir flamenco et à l’âge de 4 ans, il a commencé à chanter des tangos avec son oncle Juaneke. A l’âge de 14 ans, il commence à chanter professionnellement et à partir de 18 ans, à travailler dans des tablaos flamencos.

 

 

José de la Miguela

José de la Miguela est un chanteur catalan qui a collaboré avec de grandes figures du flamenco, comme Antonio Canales, en plus d’avoir travaillé dans les principaux lieux de Barcelone et de Catalogne, comme le Tablao Cordobes, Los Tarantos, la Sala Apolo, le Casino de Lloret, le Palacio del Flamenco ou le Tablao de Carmen.

 

 

Rafael Jiménez « Chispas ».

Autodidacte, il a travaillé avec de grands artistes tels que Ramón el Portugués, Guadiana, Enrique del Melchor, Antonio Carmona, Alain Pérez, Caramelo, Juan Ramírez, Jorge Pardo, Víctor Mendoza, José el Francés et plusieurs autres du monde du flamenco, jazz et musique latine, en plus de collaborer avec Giovani Hidalgo sur certains enregistrements. Il s’est produit dans de grands théâtres et festivals de flamenco à travers le monde, et comme professeur, il a enseigné, entre autres, à Berklee Music of Boston et Berklee Valencia. Sa façon de jouer se définit par sa précision, sa virtuosité, sa sensibilité et son intelligence musicale. Il transforme un thème en œuvre d’art.

 

This post is also available in: Español English Català 简体中文 日本語 Русский Italiano Deutsch 한국어

restaurant

Tour gastronomique et dégustation de tapas

read more

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation de ces cookies.