spectacle de flamenco

Inspiration et tradition

De 1er mars jusqu'à 20 mars

tickets
Retour aux spectacles

DANSEURS

 

 

El Tete (du 1er au 5 mars)

Ricardo Fernández, dit El Tete, est un jeune danseur né à Badalona dans une famille gitane et qui, malgré son jeune âge, a déjà gagné sa place dans le domaine de la danse flamenco. Frère du bailaor El Yiyo Fernández, il montre par sa force et son élégance une grande maturité artistique à chaque représentation, ce qui lui a valu d’obtenir de grandes critiques de la part des amateurs et des professionnels du flamenco. Parmi ses références les plus directes figurent Joaquín Cortés, José Maya, Farruquito et son frère El Yiyo.

 

 

 

Sara Barrero (du 1er au 5 mars)

Sara Barrero, danseuse régulière de Tablao Flamenco Cordobes, a commencé sa carrière de flamenco à l’âge de 16 ans. Elle a dansé dans de nombreux festivals nationaux et internationaux tels que les festivals de flamenco de Paris, Marseille, Lyon et Nîmes en France ou le Festival de Flamenco des Etats-Unis parmi tant d’autres et a partagé la scène avec des artistes de renom tels que Belén Maya, Fernando Terremoto ou Eva La Yerbabuena. Il convient de mentionner qu’elle a reçu le premier prix du Festival Jóvenes Valores dans la ville de L’Hospitalet, Carmen Amaya.

 

 

 

Alfonso Losa (6 au 20 mars)

Il a commencé sa formation avec Rafael de Córdoba, où il a effectué ses études officielles, obtenant un diplôme en danse espagnole et en flamenco du Conservatoire royal professionnel de danse de Madrid avec la qualification de remarquable. Il s’est produit en tant qu’artiste invité ou en soliste dans les compagnies des plus grands artistes de flamenco tels que Manuela Carrasco, El Güito, Manolete, Tomatito, Enrique Morente, Gerardo Núñez, La Susi, Enrique de Melchor, etc.

 

 

Karime Amaya (du 1er au 20 mars)

Karime Amaya, membre de la famille Amaya, est la petite-nièce de Carmen Amaya, La Capitana, la danseuse la plus célèbre de tous les temps. La bailaora a fait ses débuts à l’âge de neuf ans et, depuis lors, sa carrière artistique s’est développée, se produisant dans des festivals et des théâtres du monde entier, comme aux États-Unis, au Japon, au Mexique, en France et dans les plus importants festivals de flamenco en Espagne, entre autres. De plus, en novembre 2018, Karime Amaya a présenté son propre spectacle au SAT Teatre de Barcelone : La Fuente.

 

 

Vanesa Coloma (du 6 au 20 mars)

Vanesa Coloma est une danseuse de flamenco née à Madrid qui étudie la danse espagnole et le flamenco au Conservatoire royal de Madrid. Après une formation dans les tablaos emblématiques de cette ville, elle collabore à différents spectacles avec des artistes comme Alfonso Losa, Jesús Carmona, Manuel Liñán, Belén Maya ou Rocío Molina entre autres. En 2008, elle a remporté le prix national « Perla de Cádiz » pour Alegrías et en 2017, elle a été demi-finaliste du concours international de Cante de Las Minas. En 2015, il a créé le spectacle « FlamenKlórica », qui, après avoir été créé à Madrid en 2015, a fait partie de plusieurs festivals tels que le Festival Internacional de Alburquerque, le Festival Tío de la Juliana ou le Festival Internacional de Jerez. 

 

This post is also available in: Español English Català 简体中文 日本語 Русский Italiano Deutsch 한국어

Artistes

GUITARISTES

 

 

David Cerreduela (du 1er au 20 mars)

Fils du célèbre guitariste « El Nani », il a joué pour les plus grands artistes de flamenco, a été guitariste pour le Ballet national espagnol et a également collaboré à de nombreux albums. Il travaille actuellement avec le Tablao Flamenco Cordobes Barcelona. A 14 ans, il commence sa carrière professionnelle en accompagnant pas moins de Lola Flores et la Merche Esmeralda. Plus tard, il rejoint la compagnie d’Antonio Canales dans les œuvres de Torero ou Gitano.

 

 

 

El Tuto (du 1er au 20 mars)

Jeune guitariste né à Barcelone dans une famille d’artistes flamenco, il commence sa carrière à l’âge de 14 ans. Il a joué pour des personnalités de premier plan comme Montse Cortés et Farruquito et sa carrière semble inarrêtable.

 

 

SINGERS

 

 

La Tana (du 1er au 20 mars)

Chanteuse sévillane qui a commencé sa carrière à l’âge de treize ans. Elle est rapidement devenue célèbre et a parcouru le monde pendant trois ans avec les compagnies de danse de Joaquín Cortés, Farruquito et Antonio Canales. Quelques temps plus tard, Paco de Lucía l’entend chanter dans un bar sévillan et l’inscrit. La voix de La Tana a pris encore plus d’importance et elle a participé à plusieurs projets discographiques tels que « Cositas Buenas » (2004) et en 2005, son premier disque solo est sorti « Tú ven a mí », produit par Paco de Lucía lui-même. Depuis lors, il a effectué des tournées dans les festivals et les scènes les plus importants en Espagne et à l’étranger.

 

 

 

Bocaíllo (du 1er au 20 mars)

Ce cantaor catalan du quartier de Bon Pastor est entouré de flamenco depuis son enfance, son grand-père étant le cousin germain de la Porrina. Il a suivi une formation de cantaor professionnel au Tablao Flamenco Cordobés en travaillant avec de grands artistes tels que Karime Amay, la Susi, Pastora Galván, Manuel Tañé ou Antonio Vilar.

 

 

Luis de la Fefa (2 au 20 mars)

Luis Fernández est un chanteur de flamenco né à Barcelone en 1990. Dès son plus jeune âge, il a commencé à sentir le flamenco et, à 4 ans, il a commencé à chanter des tangos avec son oncle Juaneke. À l’âge de 14 ans, il a commencé à chanter professionnellement et à partir de 18 ans, il a commencé à travailler dans les tablaos de flamenco.

 

This post is also available in: Español English Català 简体中文 日本語 Русский Italiano Deutsch 한국어

restaurant

Réveillon du Nouvel An et soirée Flamenco a Barcelone

read more

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation de ces cookies.