Retour aux artistes

flamenco Danseur

José Maya

Il naquit au sein d’une famille gitane d’artistes, de peintres, d’acteurs et d’écrivains. La bailaora Fernanda Romero est une de ses ancêtres et est liée aux éminents peintre et cantaor Antonio Maya Gabriel Moreno.

NOM: José Rafael Maya Serrano, José Maya

LIEU ET ANNEE DE NAISSANCE: Madrid, 1983

FAMILLE:Il naquit au sein d’une famille gitane d’artistes, de peintres, d’acteurs et d’écrivains. La bailaora Fernanda Romero est une de ses ancêtres et est liée aux éminents peintre et cantaor Antonio Maya Gabriel Moreno.

ETUDES: Formé par d’excellents professeurs de l’école de danse Amor de Dios, José fait partie de ces rares artistes qui, depuis tout petits, démontrent un talent hors du commun pour leur âge.

PARCOURS: Il débuta sa carrière de bailaor à l’âge de 9 ans, partageant l’affiche du Théâtre Albéniz de Madrid avec les artistes Antonio Canales, Juan Ramírez, Joaquín Grilo et Enrique Morente, à l’occasion du Festival de Bienfaisance Flamenco por un Corazón. L’année suivante, il se présenta à un concours d’une chaîne de télévision espagnole, duquel il sortit vainqueur au niveau national et finaliste dans sa version italienne.



En 1998, il reçut le prix Copa Pavón en tant qu’artiste invité de Pepe Habichuela lors du Festival de Salzbourg. Cette même année, il participa en tant qu’artiste invité au spectacle Raíces d’Antonio Canales et aux programmes Algo más que flamenco et Tirititrán de la chaîne La2 de TVE. De plus, il participa en tant qu’artiste invité au spectacle Al Son Son Cinco aux côtés de Lola Greco, Rafael Amargo, María Vivó et José Serrano ainsi qu’au spectacle Flamenco Al Andalus à Buenos Aires et Francfort.



Il fut l’artiste invité des spectacles : Al Son Son Cinco aux côtés de Lola Greco, Rafael Amargo, María Vivó et José Serrano, avec lequel il fit une tournée en Italie et Lituanie ; Racial de Carmen Cortés, en tournée en Espagne, à Londres et Dublin ; Carmen et Flamenco de Lola Greco ; Incógnito aux côtés de Farruquito et dirigé par le jongleur Francis Brunn et représenté pour la première fois au Théâtre Opéra de Francfort ; Flamenco Al Andalus accompagné de Torombo et Jairo Barrull à Buenos Aires et Francfort ; aux côtés d’Estrella Morente au Patio de Conde Duque de Madrid ; Tiempo al tiempo aux côtés de Gerardo Núñez, Israel Galván, Belén Maya et Carmen Cortes, en tournée en Allemagne.



En 2000, il reçut le prix du Meilleur Danseur du Concours de Chorégraphie du Théâtre Albéniz de Madrid et obtint une bourse de la Fondation Autor pour intégrer la Chaire Alicia Alonso de Ballet Classique, avec laquelle il dansa en tant qu’artiste invité du Ballet Joven de la Communauté Autonome de Madrid.



En 2006, il représenta pour la première fois, à Ibiza, Flamenco, aux côtés de Rafael Amargo et eut un franc succès.



Il participa en solo à des festivals tels que celui de Ciutat Vella 2007 de Barcelone.



A partir de février 2007, lors de la première représentation au Nouveau Théâtre Alcalá de Madrid, José Maya participa au spectacle Al natural aux côtés des bailaores Farru et Barullo, et produit par Pino Sagliocco. Ils eurent un tel succès qu’ils furent invités par la suite à réaliser la première partie d’artistes mondialement connus tels que Beyoncé, lors de ses concerts à Madrid et Barcelone, et Björk, lors de sa tournée en Espagne.



Le montage fut présenté lors de rendez-vous de flamenco tels que le Festival de Xérès 2008.



En octobre 2007, il fut invité à danser à l’occasion du Bal de la Rose, célébré dans la prestigieuse Salle aux Etoiles du Sporting Club de Monaco, sous les yeux de Caroline et Albert de Monaco.



Dès lors et jusqu’à aujourd’hui, son parcours fut imparable, arrivant à faire les premières parties de stars de la pop internationale tels que Marc Anthony lors de sa tournée espagnole avec son concert Valió la pena et collaborant avec des artistes de tout premier plan tels qu’el Güito, Ramón el Portugués, Javier Barón, La China, Estrella Morente, Gerardo Núñez, Carmen Cortés , Belén Maya, Ketama, etc.



Il fut également appelé par le cinéaste français Tony Gatlif pour être le premier danseur de son spectacle Vertiges représenté pour la première fois à Lyon et avec lequel il parcourut la France et l’Italie.



Il composa également le sextuor de Tomatito avec lequel il parcourut tous les plus importants festivals du monde.



Il a récemment représenté pour la première fois son nouveau spectacle El velero de las rozas aux côtés de l’artiste invitée Lola Greco, dans la cour des comédies d’Alcalá de Henares et au Théâtre Albéniz de Madrid.



FESTIVALS: Festival de Bienfaisance Flamenco por un Corazón; Festival de Salzbourg (1998); Festival Ciutat Vella 2007 de Barcelone et Festival de Xérès en 2008.

PRIX: En 1998, il reçut le prix Copa Pavón en tant qu’artiste invité de Pepe Habichuela lors du Festival de Salzbourg.

En 2000, il reçut le prix du Meilleur Danseur du Concours de Chorégraphie du Théâtre Albéniz de Madrid.

José Maya

Tablao Flamenco Cordobes

restaurant

Gala du réveillon du Nouvel An et soirée Flamenco

read more

Ce site utilise des cookies. Si vous continuez à parcourir, nous envisageons d'accepter son utilisation.