Retour aux artistes

flamenco Danseur

Juan Tomás

Le bailaor Juan Tomás de La Molía est né le 23 février 2000 à Trebujena, Cadix. A l’âge de six ans, il commence à suivre des cours à la Peña Cernícalos de Jerez de la Frontera, où il apprend beaucoup de choses sur la danse des bulerías. En 2007, à l’âge de sept ans seulement, la danseuse Carmen Cortés lui demande de se produire à la fin d’un spectacle aux Jardines de Sabatini à Madrid, où il reçoit une ovation debout du public. En 2009, elle a quitté ses cours à Jerez pour rejoindre l’Academia Sevillana José Galván, où elle a commencé à s’entraîner dans différents palos flamencos. La même année, il participe à l’exposition’En clave de Sol’. 

 

En 2010, il a été choisi pour faire partie de la distribution des treize meilleurs enfants flamencos d’Andalousie pour participer au programme télévisé « Mi Primer Olé », réalisé par Paco Lobatón et présenté par Pastora Soler. En 2013, il a été choisi comme troupe de danse pour la première édition de l’émission télévisée « Se llama Copla Junior ». La même année, il a reçu des leçons privées de Farruquito. 

 

L’année suivante, en 2014, elle obtient une bourse flamenco pour suivre pendant un mois des cours intensifs avec Javier Barón et Milagros Mengíbar à la Fundación Sevillana Cristina Heeren. 

 

En 2016, il remporte le deuxième prix du Concours de la Jeunesse Flamenco Andalouse de la Fédération des Clubs de Flamenco de Séville. La même année, il commence à participer comme bailaor (danseur de flamenco) avec la Banda Morisca, avec laquelle il fera une tournée européenne en 2017. 

 

2018 est une composante entre le 9 et le 12 février avec Manolo Marín et Pascual Lorca du spectacle flamenco’Entre Generaciones’ qui a eu lieu dans la Peña Flamenca Al-Toná et Los Cabales à Hambourg, Allemagne. Du 10 au 25 mars, il parcourt l’Amérique avec la Banda Morisca et se produit dans des villes telles que New York, Miami, Chicago, New Orleans, San Antonio et La Havane. Le 12 juillet, il a remporté le premier prix du concours de danse Manolo Soler, un concours international de la Cristina Hereen Foundation for Flamenco Art. 

 

Juan Tomás remporte la bourse Acciona Flamenco Dance Scholarship pour l’année académique 2018/2019 à la Fondation Cristina Heeren, recevant des cours théoriques et pratiques de grands maîtres tels que Javier Barón, Milagros Mengíbar, El Choro, Rubén Olmo, etc ?

 

En 2019, il remporte le premier prix du Concours Andalou de Jeune Flamenco de la Fédération des Clubs de Flamenco de Séville. De septembre 2018 à aujourd’hui, elle a été à Triana à la Fondation Cristina Heeren Flamenco, cultivant et s’enrichissant avec ce qu’elle aime le plus faire et ce qui donne un sens à sa vie. 

 

This post is also available in: Español English Català 简体中文 日本語 Русский Italiano Deutsch 한국어

restaurant

Réveillon du Nouvel An et soirée Flamenco a Barcelone

read more

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation de ces cookies.