spectacle de flamenco

Mars Tablao Flamenco Cordobes

De jusqu'à

tickets
Retour aux spectacles
Le beau temps commence à apparaître à Barcelone, les gens s'affrontent de plus en plus dans les terrasses et dans Tablao Flamenco Cordobes nous avons créé un mois avec un casting de luxe authentique. Vous pouvez voir ses biographies en cliquant sur les images qui apparaissent sur la droite ou, si vous préférez, continuer à lire et rencontrer nos danseurs et bailaoras.
Artistes
Le beau temps commence à apparaître à Barcelone, les gens s'affrontent de plus en plus dans les terrasses et dans Tablao Flamenco Cordobes nous avons créé un mois avec un casting de luxe authentique. Vous pouvez voir ses biographies en cliquant sur les images qui apparaissent sur la droite ou, si vous préférez, continuer à lire et rencontrer nos danseurs et bailaoras.



Karime Amaya

Karime Amaya est née au Mexique en 1985 dans une famille d'artistes flamenco. Elle est nièce-petite-fille de l'une des danseuses de flamenco Carmen Amaya. Karime a grandi avec les danses sauvages de sa mère et à l'Académie Mercedes Amaya à Mexico.

Pour la première fois, il entre en scène à l'âge de 9 ans en compagnie de ses parents: le guitariste Santiago Aguilar et la danseuse Mercedes Amaya, également connue sous le nom de La Winy. Karime Amaya commence à danser professionnellement dans la même compagnie, même très jeune, à l'âge de 12 ans.
Karime a participé à quatre éditions du Festival International de Flamenco d'Albuquerque au Nouveau Mexique, un prestigieux festival de flamenco.
En 2003, bailaora a été présenté à la 46ème conférence annuelle des membres des Arts Presenters, New York. Un an plus tard, en 2004, Karime Amaya faisait un séjour de six mois dans le plus important tablao de Tokyo, El Flamenco. Dans la même année Bailaora participe à l'œuvre "Bailaor" d'Antonio Canales en tant qu'artiste invité. L'œuvre a débuté à Palma de Majorque et a ensuite été présenté dans les tablaos les plus importants de Madrid.
En 2005, bailaora participe au Festival Flamenco Quito 2005 en Equateur avec "Los Losada". Karime se produit également au Festival International du Nouveau-Mexique (États-Unis) en 2005 et se produit aux tablas Casa Patas, Las Carboneras et Cardamomo, quelques-uns des tablaos les plus importants de Madrid.
En 2006, Karime Amaya participe en tant qu'artiste invité à la tournée Juan de Juan, dans le spectacle "Frente a Frente" avec Ana Salazar. Ils ont visité plus de 30 villes en Espagne comme Madrid, Séville, Grenade et Barcelone. La même année, Bailaora a été invitée à se produire au festival d'art flamenco de Mont-de-Marsan en France, où elle danse avec Gerardo Núñez, Antonio El Pipa et la famille Farruco.
En 2007, bailaora effectue une tournée au Japon, se produisant dans les grandes villes.
En 2008, Karime participe au 10ème Festival d'Art Flamenco de Monterrey.
En 2009, Bailaora travaille en collaboration avec le célèbre bailaor Antonio Canales et le guitariste Enrique de Melchor.
En 2011, Karime et sa famille ont créé la pièce "Amaya Lineage". Le spectacle en hommage aux membres de la famille Amaya.

Au cours des années 2001 et 2012 Karime Amaya a participé au tournage du documentaire "Bajari" agissant en tant qu'actrice principale. La réalisatrice du documentaire est Eva Vila, scénariste, journaliste et directrice de l'Universitat Pompeu Fabra.
En 2012, Bailaora a également présenté son nouveau travail "Desde la Orilla" au public. Le spectacle a été présenté au Festival de Jerez et a été inspiré par les nuits que Karime a passées sur une plage de l'autre côté de l'Atlantique, rêvant de Somorrostro et inspiré par le balancement des vagues, ainsi que la légendaire Carmen Amaya.
Cette même année, Karime Amaya apparaît comme artiste invité dans le spectacle "Abolengo" de Farruquito, avec lequel ils partent en tournée au Costa Rica jusqu'au début de l'année 2013. De plus, Dancer participe à la pièce "Dicen de mi" de Joaquín Cortes .
En 2013 Karime Amaya avec Pastora Galván et Paloma Fantova participent au spectacle "Con Carmen Amaya en la Memoria". Ils agissent en tant que danseurs principaux dans cet hommage de travail à Carmen Amaya. Le spectacle a été produit par la Fondation Tablao Cordobes Barcelona et l'Académie des Arts et des Sciences de Flamenco Barcelone. Les représentations du spectacle ont été faites par l'Europe et les capitales espagnoles.



Cynthia Cano

Cynthia Cano Candel, connue sous le nom de Cynthia Cano, est née à Murcia (Las Torres de Cotillas) en 1993. Elle a commencé sa carrière dans le monde de la danse et du flamenco avec seulement 2 ans sous la direction de María Dolores Ros. Malgré sa jeunesse, il a une longue et prolifique carrière bâtie sur son dos, basée sur son talent et son professionnalisme. Il a une technique technique exquise et une personnalité particulière qui font de sa danse une richesse d'émotions et de sentiments mitigés.

ÉTUDES UNIVERSITAIRES ET COMPLÉMENTAIRES.

2001: Il commence ses études au Conservatoire Professionnel de Danse de Murcia et termine avec les honneurs au Flamenco en 2010.

Études Diplôme en Journalisme à l'UDIMA, étudiant le 4ème 2016/2017.

Bourse de la Fondation Cristina Heeren de Séville avec 9 ans où elle reçoit des cours de Milagros Mengibar, Carmen Ledesma et Rafael Campallo.

Différents cours au Centre d'Art Flamenco Amor de Dios, dirigés par des maîtres tels que La Tati, Merche Esmeralda, Manuel Reyes Maya, La Truco, Cristóbal Reyes, María Juncal, Alfonso Losa, Concha Jareño, Gala Vivancos, Antonio Canales et quelques plus. En outre, il coïncide avec Eduardo Serrano "El Güito" et Javier Lato

“Translation by Google Translate check the original Text in English”

restaurant

Gala du réveillon du Nouvel An et soirée Flamenco

read more

Ce site utilise des cookies. Si vous continuez à parcourir, nous envisageons d'accepter son utilisation.